Suicidaire ?

Forum de libre expression sur le suicide
Nous sommes le Dim 15 Sep 2019 20:38

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 11:15 
Hors ligne

Inscription: Dim 6 Juil 2014 10:38
Messages: 9
Bonjour,
Cela fait maintenant plus d'un an que ma vie est devenue une série de problèmes insurmontables, ça n'a pas tjrs été facile pr moi, je fais de mon mieux mais ça ne fait que s'empirer. La goutte qui fait déborder le vase: je commence cette année à avoir des difficultés dans mes études, je fais alors une TS médicamenteuse. Le suivi que j'ai eu n'arrange pas les choses, au contraire mon internement (par contrainte) en HP sans que mes parents ne soient au courant (je suis étrangère) ne fait qu'empirer mon mal-être et me met en contact avec mon premier copain: relation que je qualifierai de paradoxal, étant bonne et malsaine à la fois mais aussi destructrice (relation restée secrete de mes parents).
J'abandonne mon année mais ne le dis à personne, à part mon copain, dernièrement mes parents le découvrent, je suis desespérée et consciente du mal que je leur fais en refusant de les contacter mais ne peut me résoudre à le faire, j'ai trop honte, je n'ai pas "la face" pour leur parler, ni l'indulgence envers moi-même pour accepter leur amour et leur soutien, j'ai l'impression que mon existence ne leur fait que du mal. C'est sans compter le fait qu'ils ne sont au courant ni de ma perte de virginité ni de mon IVG, deux événements qui me créent une tristesse immense de par mon éducation et ma culture et qui sont perçus chez nous comme une trahison (surtt le premier), j'en ai parlé à un psychiatre qui en a rigolé, je le comprend, on n'est pas de la même culture, il trouve ça bizarre mais je veux vrmt avoir une solution à mon problème. J'ai plus que n'importe quel moment de ma vie envie de disparaitre.

Merci à tous ceux qui m'ont lu


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 15:30 
Hors ligne

Inscription: Jeu 1 Aoû 2013 02:48
Messages: 392
Bonjour et bienvenu ici.

J'ai tant de choses à te dire.

Parlons de tes parents d'abord. Ils t'aiment et tu les aimes. Tu te sens trop honteuse et coupable pour accepter leur aide. Mais les laisser t'aider leur fera du bien à eux. Il n'y a rien de plus terrible que de ne pouvoir RIEN faire.

Tu as fait des conneries(c'est toi même qui le dit) et tu te sens coupable, et tu estime que tu dois payer pour ça. Il existe presque toujours moyen de faire amende honorable.

Pour ce qui est de la virginité... c'est fait, c'est fait. Les éléments pour te pardonner sont : vivre seule à l'étranger, loin de sa famille, ce n'est pas facile, et ça t'a fragilisée; TOUT dans cette société pousse les filles dans les bras des garçons.
Je ne peux pas te conseiller sur le fait de garder ça secret ou non. Tu devrais peut-être en parler à ta mère, qui sera peut-être moins sévère que ton père, et qui saura t'aider.

Pour tes études, est-ce que tu peux recommencer là où tu t'es arrêtée ? Tu auras perdu un an dans ta scolarité, c'est déjà une punition en soi.

Je ne sais pas si tu as besoin d'indulgence, de sévérité, ou honnêteté pour te sentir mieux.
Je peux t'aider à trouver pour chacune de tes erreurs un moyen de payer ou de réparer, si c'est ce que tu souhaite, afin que tu te sente mieux.

Je peux aussi t'offrir du réconfort, une épaule(virtuelle) pour pleurer, et te dire que tout ira bien, et que ce n'est pas si grave.

courage, la lumière n'est pas loin.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 15:58 
Hors ligne

Inscription: Dim 6 Juil 2014 10:38
Messages: 9
Merci pour ta réponse, ça fait du bien de savoir qu'il y a quelqu'un à qui parler. En ce qui concerne mes études, je poursuis l'année prochaine dans une filière que j'aime mieux (les maths fondamentales en L3) et je repasse mes concours de grandes écoles, ça si mes parents ne jugent pas qu'il est mieux pour moi de revenir au Maroc, ce serait la catastrophe.

En ce qui concerne ma virginité, si ça reste comme ça, c'est un problème sans solution, depuis que je sors avec mon copain, je suis dans un stress permanent, j'ai voulu le quitter mais je ne veux pas rester toute seule et en plus j'ai peur de lui faire mal aussi surtout qu'il est malade (il est attaint d'une dépression atypique et de schizophrénie), il semble s'être vrmt attaché à moi, je culpabilise tout le temps, j'ai tjrs respecté les règles de notre société, ma vie d'avant me manque. Meme si c'est lui qui a manipulé mes sentiments et ma solitude pour que ça arrive, je lui en veux un peu mais j'estime que c'est de ma faute avant tout .

J'ai sérieusement envisagé de faire une hymenoplastie (encore faut-il trouver l'argent) parce que je vis dans la peur, je me sens souillée et j'en peux plus quand je parlais encore à mes parents rien que d'entendre les propos aimants de ma mère était devenu source de tristesse pour moi.

J'éspère vrmt qu'il ya une solution


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 16:26 
Hors ligne

Inscription: Jeu 1 Aoû 2013 02:48
Messages: 392
Corrige moi si je me trompe, car je ne suis pas très au courant.

tu es avec un homme, il t'aime et vous êtes fidèles l'un à l'autre.
Est-ce que tu l'aimes ?
Est-ce que tu envisages un avenir avec lui ?
si tu envisage de rester avec lui, alors il faudra bien en parler à tes parents, et ensuite l'épouser mettra fin à ta situation irrégulière.

si tu ne penses pas rester avec lui, alors il te faut : des copines, c'est vraiment important, que ce soit sur internet, ou dans la vie, et il faut réfléchir à la meilleur façon de le quitter. Est ce qu'il voit un psy pour ses problèmes ? Va parler avec son psy peut-être pour qu'il te donne son avis.

Ce n'est pas la virginité qui fait une femme honorable tu sais. Ce sont les intentions. Une veuve, une divorcée, ne sont pas vierges, mais elles peuvent se marier honorablement quand même.
Je ne peux pas te dire quoi faire.
Toi tu saura quoi faire quand le moment sera venu. Écrit toutes tes questions, va au fond des choses.

courage.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 17:08 
Hors ligne

Inscription: Dim 6 Juil 2014 10:38
Messages: 9
[/quote]
Alice a écrit:
Corrige moi si je me trompe, car je ne suis pas très au courant.

tu es avec un homme, il t'aime et vous êtes fidèles l'un à l'autre.
Est-ce que tu l'aimes ?
Est-ce que tu envisages un avenir avec lui ?
si tu envisage de rester avec lui, alors il faudra bien en parler à tes parents, et ensuite l'épouser mettra fin à ta situation irrégulière


Oui je suis tjrs avec lui et c'est très compliqué, je ne sais pas si je l'aime vraiment ou pas mais je pense que je suis avec lui plus car j'ai besoin d'affection. Il faut dire que ce n'est pas du tout mon genre de mec: il est un peu alcoolique, se drogue à la morphine (j'ai essayé de l'aider à arreter mais n'y suis po arrivé) et fume enormement. Il m'a dit qu'il a tendance à faire du mal aux gens quand il va pas bien, c'est vrai qu'il essaye de son mieux pour être gentil avec moi mais parfois il perd le controle et quand je ne vais pas bien, il me sort des propos dévalorisants du style : "avec tous mes projets je ne peux pas me permettre de rester avec quelqu'un comme toi, tu dois changer" "T'es po une foudre de guerre comme moi" et plein d'autres. A un moment j'ai envisagé un avenir avec lui mais je me dis est-ce possible? Nous sommes si diffèrents. Il m'a dit que j'ai peut-etre un déréglement dans la chimie de mon cerveau et a voulu me donner du Xeroquel (médicament pour les schizo) mais un psychiatre m'a dit que j'avais rien. J'ai peur aussi que si je le quitte, il part révéler tout à mes parents (il est imprévisible et a aussi des troubles de personnalité). Parfois je me demande où est-ce que j'ai mis les pieds?

Des copins j'en ai mais j'ai du mal à exprimer ce que je ressens à mes amis, meme si je sais que je peux compter sur eux.

Je sais que la virginité ne fait pas une femme honorable mais c'est ce qu'on m'a appris depuis mon enfance et j'arrive pas à me détacher de ça, c'est vrmt dur.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 17:15 
On a qu'une vie ma grande...

Ne gache aucuns instants...

Si tu veux le quitter,trace et ne te retourne jamais,tout ce que tu as fait apppartient au passé et ce qui compte c'est le présent et cette saloperie de futur...


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 17:42 
Hors ligne

Inscription: Dim 6 Juil 2014 10:38
Messages: 9
Merci pour ton message 27club, j'ai vraiment plus de patience, j'ai l'impression d'etre détruite à petit feu et de perdre mon identité dans cette relation.

Il m'a assez fait souffrir mais je ne veux pas faire de même surtout qu'il est abandonné de tous à cause de ses maladies (je les comprends parfaitement à la longue, il est po du tout facile à vivre) et son ex s'est barrée avec son meilleur ami, qu'il a continué à fréquenter car il a personne avec qui parler, je ne veux pas être la fille qui confirme ce que lui a dit son psychiatre : qu'il restera seul toute sa vie mais je ne veux pas détruire ma vie en plus.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 17:50 
je comprends...

Faudrait qu'il tombe amoureux d'une autre fille!!

Présente-lui quelqu'un??

Mais bon faudrait qu'elle tombe amoureuse de lui aussi...

P'tin,c'est l'impasse!!

Mais bon,il faut que tu pense a toi!Il est une cause perdue mais il est vrai que c'est pas une raison de le laisser seul sombrer dans sa maladie!

Je sais pas en fait...

Mais je serais toi,je plaquerai tout et je recommencerai une nouvelle vie!Elle est trop courte,ne la gache pas comme je le fais chaque jour!!


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 17:59 
Hors ligne

Inscription: Dim 6 Juil 2014 10:38
Messages: 9
Tu as raison mais j'ai aussi peur que ça le mette hors de lui que je quitte. Je vais essayer de faire les choses progressivement vu qu'une fois quand je lui ai fais comprendre que son comportement me rends pas bien, il est partie boire et m'a téléphoné en étant saoul .

Comme tu l'as dit c'est l'impasse, un psychiatre que j'ai vu m'a dit de tracer aussi mais je ne peux le laisser comme ça, il a beau être méchant parfois mais je me dis que ce serait injuste. Je ne sais pas quoi faire ni comment m'y prendre...

Sinnon si je peux me permettre: toi pourquoi tu dis que tu gâches ta vie? C'est le problème? (si tu n'as pas envie d'en parler je comprends)

En ésppérant pouvoir t'aider en retour


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
 Sujet du message: Re: Perdu le goùt de vivre
MessagePosté: Dim 6 Juil 2014 18:29 
Une timidité qui grandit de jour en jour,une sous-estimation de moi-même,l'impression de n'être personne...

Moi qui rêve de Jolies filles,de belles Villas,de belles voitures et de fiestas immenses...

Les médias,le fait qu'on doit réussir sa vie me rends malade,grignotent a chaque seconde qui passe le peu d'envie de vivre qu'il me reste...

Les conversations avec les autres m'ennuie de plus en plus,me parraissent atrocement inutile!

J'ai l'impression de ne pas être dans la bonne époque,de ne pas être dans le même monde que les autres,je me sens a l'étroit alors que cette planète est si vaste et si belle... :roll:


J'aimerai ne plus être sur le même sol que ces hommes qui assassinent,qui violent,qui se font la guerre pour des raisons qui me dépassent!
J'aimerai ne plus me poser de questions et être en paix avec moi-même... :(

La voila mon Histoire RedK363,et c'est loin d'être la plus triste... :oops:
Mais merci de t'intéresser a moi,ça me touche! :|


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Solitude amoureuse et goût de rien...

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

Wayp

21

1208

Lun 26 Mai 2014 14:23

Alice Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. PSG a perdu

deepo78

1

505

Lun 29 Avr 2013 06:40

Méry Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. perdu

lolo

1

498

Jeu 9 Jan 2014 18:28

mama1 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. perdu.

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2 ]

enterone4

12

464

Ven 18 Déc 2015 18:03

enterone4 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. une de perdu 100 de retrouver.

libre.

2

460

Lun 9 Déc 2013 23:04

27club Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO