Suicidaire ?

Forum de libre expression sur le suicide
Nous sommes le Ven 16 Nov 2018 21:58

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: Mer 31 Aoû 2016 22:58 
Bonjour !
Je tien a commencer par remercier l’existence d'un forum sans inscription, même ci cela dois être compliquer de filtré les bêtise.
Je tien aussi a préciser que je suis dernier plusieurs VPN (3) et que je ne recherche aucun aide sur mon cas perso.

Voila, je suis suicidaire. il y a de cela 9 ans, j'en avais 10, et je me suis décidé a prendre enfin ma vie en main. Pour cela, je me suis donné 10 ans a vivre, après quoi je me suiciderais. Le but etais simple. Je tien a ce que tout sois planifier, et il est impossible de planifier sur un délai infinie. Aujourd'hui, même si je le voulais je ne pourrais revenir en arrière car j'ai fait tout mes chois en fonction du temps qu'il me restais.
Aujourd'hui je suis presser de mettre un terme a cette vie car j'en ais fait le tour. Je sais tout ce que j'ai envie de savoir et je ne supporte pas la façon dont le monde fonctionne. Si je ne l'ai pas fait c'est uniquement parce que j’attente la date anniversaire des 10 ans comme je me l’étais promis.
Je suis contient qu’après la mort il n'y a rien, je sais comment marche un cerveau, je ne cherche don't pas a m'echaper dans une autre vie.
actuellement je suis avec un emplois stable qui paye 19K, je n'ai ni souffrance physique atroce, ni personne chère de perdu.
Tout cela pour dire que je ne suis un qqn qui est juste perdu, je sais ou je suis, mes chois sont logique et réfléchie.
Alors pourquoi quand je fait des recherche je ne tombe que sur des gens en souffrance ? suis-je le seul a concidere qu'il n'y a aucune raison valable et honnête de rester ? Cela m'étonnerait.
Avez vous déjà rencontré ce genre de personne ?
merci


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 00:15 
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Aoû 2016 17:47
Messages: 70
Localisation: Marseille
Bonjour,

Tu ne pourras obtenir que des réponses parcellaire à cette question, les anciens de ce forum pourront te parler de ceux qu'ils ont côtoyés, donc dans la "sociologie" de personnes postant sur de tels forums, moi-même je vais te partager une information qui ne concerne que ceux étant en contact avec un certain organisme.

J'ai un suivi psy et social par un cmp (centre médico-psychologique) qui regroupe plusieurs praticiens (plusieurs psychiatres, psychologues ...). Je ne sais pas si c'est systématique ou propre au cmp que je côtoie (ce qui est possible, ils s'occupent de la réhabilitation psycho-sociale de ma ville et ont donc plusieurs spécificités de fonctionnement) mais ils se réunissent une fois par semaine pour parler des cas qu'ils suivent, ils sont donc tous à peu près au courant des patients que suivent les autres.

M'étant assuré un accord thérapeutique qui excluait toute hospitalisation sous contrainte je leur parle librement de suicide, et j'en fais part, comme tu l'évoques, de manière logique. Ayant eu plusieurs réactions que j'avais du mal à comprendre je les ai interrogés. Malheureusement ça remonte à quelques mois et, ayant une mémoire en bois, je ne me souviens pas si ma question portait sur mon expression ou sur la logique de ma démarche, il me semble que c'était sur l'ensemble mais je ne pourrais être affirmatif.

Ce qu'il m'a été dit c'est que les deux personnes présentes (psychologue et assistante sociale) n'avaient jamais vu ou entendu un collègue parler d'un cas ressemblant à ça, et donc qu'ils estimaient que c'est quelque chose de rare, la plupart des suicidaires étant plutôt dans un cadre dépressif, de traumas ou autre. Ces personnes officient dans le cmp ou je suis depuis un minimum de 2 ans et demi/3 ans (période depuis laquelle je les connais) et y ont donc assisté aux réunions que j'évoquais.

Je ne pourrais préciser la fréquentation d'un cmp mais ils s'occupent d'un arrondissement de marseille, je pense donc qu'on peut estimer qu'ils ont du entendre lors de ces réunions parler d'un minima d'une centaine ou deux de suicidaires. Comme je l'évoquais outre un panel qu'on peut estimer comme statistiquement peu signifiant il s'agit de plus des personnes qui ont consulté dans un cmp, et non pas de l'ensemble des suicidaires, tout comme un ancien d'ici parlera uniquement des suicidaires appelés à communiquer sur ce type de forum. Je ne pourrais malheureusement pas te fournir d'information plus pertinente, et je doute que tu trouves cette information par ailleurs (mais si tu la trouvais ça m'intéresserais que tu la postes sur ce fil, histoire que je regarde ça).

_________________
Une montagne est à la fois un mastodonte et un ensemble de particules subatomiques.
Ma présentation : vacuite-insoluble-t4660.html


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 08:03 
Merci de ta contribution.
Cela confirme un peut ce que j'avais fini par comprendre. Je ne sais pas exactement cela est si rare, non pas que je souhaiterais que plus de personne ce suicide évidamment, mais dans ma tète c'est tellement évidant que cela me semble illogique. Je ne suis pas atteins d'un patrologie mental quelconque qui pourrais altérer mon jugement ...

ha et "M'étant assuré un accord thérapeutique qui excluait toute hospitalisation sous contrainte" What ? Esse seulement légale ? personnellement je ne vais pas voir de psy pour 2 raison, la premier c'est de changer d’avis, ce qui me ferais avoir des remord énorme sans possiblement empêcher ma mort. et la 2eme c'est que javais déjà discuter de cela avec une personne qui c'etait rendu compte d'un truc, et que quand sa a fuiter, hospitalisation sous contrainte avais directement été mis sur la table par la psy de mon IUT. J'ai bluffer une explication rationnelle, mais je t’avoue que mes recherche sur le sujet par la suite mon plus que convaincu de ne jamais laisser savoir, aussi bien pour lui (non assistance a personne en danger) que pour moi.


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 13:40 
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Aoû 2016 17:47
Messages: 70
Localisation: Marseille
Non, il n'y a rien de légal là-dedans. C'est plus une histoire de confiance : j'ai recueilli leur accord oral que les choses se passeront ainsi, je leur fais confiance, et de leur coté ils ont, je suppose, confiance quant au fait que si ce pacte devait ne pas être suivi je m'en tiendrais à ce que j'ai indiqué, à savoir que je ne me fierais plus jamais à eux et donc qu'ils n'auront plus ma participation quelle qu'elle soit, durant l'hospi ou pour la suite.

J'ai fait ça parce que je suis tombé sur du personnel, notamment ma psychologue, que j'estime compétente et à qui j'ai estimé pouvoir me fier. En théorie on ne peut de toute façon pas hospitaliser sous contrainte une personne ayant toute sa lucidité (je cite : "L'impossibilité, par le patient, à consentir aux soins.", source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Soins_psy ... .C3.A9dure ) mais ce n'est en général pas respecté, je pense toutefois que l'équipe qui me suit est apte à ce respect de la loi.

Au vu, donc, de la loi régissant ce que peu faire un psy ce qui est illégal serait d'hospitaliser sous contrainte une personne lucide. Si son comportement est illégal on doit le mettre en prison, mais le suicide ne l'étant pas la non-assistance à personne en danger ne t'autorise en aucun cas à enfermer une personne contre son gré lorsqu'elle est dans son bon droit. Comme je disais ce n'est que rarement respecté, on part du principe qu'un suicidaire n'a de toute façon pas toutes ses facultés mentales jusqu'à preuve du contraire comme tu l'a toi-même vécu, mais bon, ce n'est pas un problème de législation, c'est un problème de compétence du personnel qui l'applique, trouver la bonne personne peut donc tout changer.

_________________
Une montagne est à la fois un mastodonte et un ensemble de particules subatomiques.
Ma présentation : vacuite-insoluble-t4660.html


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 19:40 
Encore une fois, je te remercie de ton entrée.
Je comprend l'envie d'en parler, et je suis heureux que tu ai eus cette chance. Etant trop proche de la date, je préfère ne pas prendre ce risque.
Je vais continuer a surveiller des réponses éventuelle a ma question originale durant les 2 prochains mois(, donc pas de panique si je ne répond pas dans la journée ^^) mais si j'en crois tes dire, je ne trouverais pas grand monde.
Ce n'est pas grave. Bonne soirée


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 20:01 
Hors ligne

Inscription: Sam 20 Aoû 2016 17:47
Messages: 70
Localisation: Marseille
De rien. Je n'ai pas dit, ou en tout cas je n'ai pas voulu dire, qu'il n'y avait pas grand monde sur ce forum, je n'y ai pas vu des dizaines de participants, c'est sur, mais ils semblent réactifs.

Ce que je voulais dire c'est que le type de suicidaire qui écrit sur un forum comme celui-ci tout comme le type de suicidaire qui peut se retrouver dans un cmp n'est pas forcement représentatif de la globalité de ce que peuvent représenter les suicidaires, donc que les réponses qui te seront faite se baseront sur des échantillons, un peu comme un sondage qui ne viserais qu'un certain type de public et ne s'occuperait pas du reste.

_________________
Une montagne est à la fois un mastodonte et un ensemble de particules subatomiques.
Ma présentation : vacuite-insoluble-t4660.html


Rapporter le message
Haut
 Profil  
Répondre en citant le message  
MessagePosté: Jeu 1 Sep 2016 20:12 
[quote="Agaldian"]De rien. Je n'ai pas dit, ou en tout cas je n'ai pas voulu dire, qu'il n'y avait pas grand monde sur ce forum[/quote]

Moi non-plus ^^


Rapporter le message
Haut
  
Répondre en citant le message  
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC


Articles en relation
 Sujets   Auteur   Réponses   Vus   Dernier message 
Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. suicidaire

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3, 4, 5 ]

liza 66

47

1714

Mar 22 Juil 2014 21:30

liza 66 Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. Suicidaire

Jeanne1945

1

262

Dim 11 Oct 2015 16:47

Tyler. Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. L'heureux suicidaire

Rebel

1

395

Dim 22 Nov 2015 16:16

A la Vie A la Mort Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. une envie suicidaire

[ Aller à la pageAller à la page: 1, 2, 3 ]

prunella

23

650

Sam 5 Mar 2016 12:37

Chris Voir le dernier message

Aucun nouveau message non-lu dans ce sujet. DEPRIME ENVIES SUICIDAIRE

ANTONY

1

483

Jeu 21 Fév 2013 17:59

Administrateur Voir le dernier message

 


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous pouvez poster de nouveaux sujets
Vous pouvez répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
News News Plan de site Plan de site SitemapIndex SitemapIndex Flux RSS Flux RSS Liste des flux Liste des flux
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com
phpBB SEO